Le repérage amiante avant travaux / démolition

La présence d’amiante au sein du parc immobilier français est plus que jamais d’actualité au vu du nombre croissant de cas de maladies à l’issue fatale causées par ce polluant chaque année, bien souvent longtemps après une exposition.

Ce constat alarmant est à l’origine de repérages exhaustifs d’amiante avant travaux ou démolition opérés au sein de bâtiments construits avant juillet 1997 et dès lors qu’ils doivent être détruits ou faire l’objet d’une rénovation.

Dans ces cas particuliers, l’amiante éventuellement présent dans ces constructions se situe à un niveau de risque très élevé, sachant que toute dégradation d’amiante est susceptible de libérer des fibres invisibles, qui peuvent être inhalées par tous les travailleurs ou intervenants, sans même s’en rendre compte, tout en étant pour l’environnement un véritable agent polluant.

Pour prévenir toute catastrophe sanitaire ou environnementale, la réglementation a instauré l’obligation de faire pratiquer un repérage amiante avant travaux ou démolition par un professionnel certifié et couvert par une assurance dont le montant est proportionnel au niveau de risque élevé qu’implique l’intervention.

En effet au cours de son investigation, celui-ci avance au plus prés des fibres toxiques, en effectuant des sondages destructifs à des fins de prélèvements pour analyse en laboratoire.

Parfaitement conscient des dangers, il utilise des équipements de protection individuelle (EPI) adaptés comme un aspirateur de type THE (très haute efficacité).

Quant à ses conclusions, elles lui permettent de localiser précisément ses actions comme d’établir un mode opératoire conforme au Code du Travail pour veiller à la protection des travailleurs, tout en préservant l’environnement.